• Destination Barcelone, La Sagrada Familia

     

    « L'architecture est le premier des arts plastiques, la sculpture et la peinture procèdent d'elle. Sa suprématie vient de la lumière. L'architecture est la mise en ordre de la lumière, la sculpture est jeu avec la lumière, la peinture, reproduction de la lumière par la couleur qui est la décomposition de celle-ci. » A. Gaudi.

    Sagrada familia

    Sagrada familia, encre de Chine, © Isy Ochoa.

     

    La Sagrada Família, est une basilique  mineure catholique de Barcelone.

    C’est l’un des exemples les plus connus du modernisme catalan et un monument emblématique de la ville.

    Œuvre inachevée de l’architecte catalan Antoni Gaudí, l’architecte a conçu une minutieuse symbologie qui fait de cet édifice un poème mystique. Il a également fait preuve de grandes audaces de construction formelle, telles la manière de concevoir la structure d’arc parabolique ou la combinaison des traitements sculpturaux naturalistes et de l’abstraction des tours.

    S’agissant d’un temple expiatoire, les travaux sont exclusivement financés grâce à l’aumône.

    Le projet présenté par Gaudí, alors âgé de 31 ans,  prévoit la construction d’un temple à l’architecture issue de son imagination personnelle, de tendance naturaliste-moderniste. Les références mystico-religieuses ont une grande importance dans l’œuvre de Gaudí, tant du point de vue strictement iconographique que du point de vue symbolique.

    Pour Gaudí, la Sagrada Família est un hymne à Dieu dans lequel chaque pierre est une strophe.
    L’extérieur du temple représente l’Église, à travers les apôtres, les évangélistes, la Vierge et Jésus.
    La tour principale Lui est dédiée et symbolise le triomphe de l’Église.
    L’intérieur est une adulation à l’Église universelle.
    La croisée du transept est une vénération à la Jérusalem céleste, symbole mystique de la paix

    Accepté avec un grand enthousiasme par le promoteur, le nouvel architecte va dédier le reste de sa vie à cette œuvre. Il consacra ses quinze dernières années exclusivement à la réalisation de la Sagrada Família.

    Renversé par un tramway, Antoni Gaudí décéda le 10 juin 1926.  Il est enterré dans la crypte, dans la chapelle dédiée à la Mère de Dieu des Carmes le 12 juin 1926.

     

    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :